Après des semaines d’attente et après le clash avec François Bayrou, l’Elysée a enfin annoncé jeudi soir la liste complète de l’équipe dirigée depuis le 9 janvier par Gabriel Attal.

Ministres :

M. Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique; M. Gérald DARMANIN, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ;
Mme Catherine VAUTRIN, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités ;
Mme Nicole BELLOUBET, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse ;

M. Marc FESNEAU, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ; Mme Rachida DATI, ministre de la Culture ;
M. Sébastien LECORNU, ministre des Armées ;
M. Éric DUPOND-MORETTI, garde des Sceaux, ministre de la Justice ;

M. Stéphane SÉJOURNÉ, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ;
M. Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ;
M. Stanislas GUERINI, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques ;
Mme Amélie OUDÉA-CASTÉRA, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques ; Mme Sylvie RETAILLEAU, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ;

Ministres délégués :

Auprès du Premier ministre :

Mme Prisca THEVENOT, chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement ;

Mme Marie LEBEC, chargée des Relations avec le Parlement ;

Mme Aurore BERGÉ, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les Discriminations ;

Auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique : M. Roland LESCURE, chargé de l’Industrie et de l’Energie ;
Mme Olivia GRÉGOIRE, chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation ;
M. Thomas CAZENAVE, chargé des Comptes publics ;

Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires :

Mme Dominique FAURE, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité ;

Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer : Mme Marie GUÉVENOUX, chargée des Outre-mer ;

Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, de la ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse et du garde des Sceaux, ministre de la Justice :Mme Sarah EL HAÏRY, chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles ;

Auprès de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités :
Mme Fadila KHATTABI, chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées ; M. Frédéric VALLETOUX, chargé de la Santé et de la Prévention ;

Auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire : Mme Agnès PANNIER-RUNACHER ;

Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : M. Franck RIESTER, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger ;

M. Jean-Noël BARROT, chargé de l’Europe ;

Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : M. Patrice VERGRIETE, chargé des Transports ;
M. Guillaume KASBARIAN, chargé du Logement ;

Secrétaires d’Etat :

Auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique : Mme Marina FERRARI, chargée du Numérique ;

Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires :

Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Ville ;

Auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer :
Mme Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Citoyenneté ;

Auprès du ministre des Armées :
Mme Patricia MIRALLÈS, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire ;

Auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères :
Mme Chrysoula ZACHAROPOULOU, chargée du Développement et des Partenariats internationaux ;

Auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : M. Hervé BERVILLE, chargé de la Mer et de la Biodiversité.

Le Président de la République réunira l’ensemble des membres du Gouvernement pour un Conseil des ministres qui se tiendra le mercredi 14 février 2024 à 10h00.

Les réactions politiques :

Manuel Bompard, présente sur franceinfo la nouvelle équipe gouvernementale comme un « attelage brinquebalant » de « macronistes fanatisés » et de « mercenaires sans principe et sans conviction ».

« Monsieur Kasbarian a porté il y a quelques mois à l’Assemblée nationale une proposition de loi [surnommée loi « anti-squat » contre l’occupation illicite des logements – Ndlr] qui visait à faciliter les expulsions, qui visait notamment à pouvoir dispenser des peines de prison à des personnes qui auraient des impayés de loyers. Et je trouve que le fait de le nommer, lui, comme ministre du Logement aujourd’hui, quand on sait la difficulté qu’ont les Français aujourd’hui pour se loger, quand on est confronté à une inflation sur les prix alimentaires, sur les prix de l’énergie, quand on sait la difficulté pour avoir accès à un logement social, (…) quand vous allez jusqu’à l’idée de dire que des gens qui n’arrivent pas à payer leur loyer tout simplement parce qu’ils ne s’en sortent pas, qu’ils n’y arrivent pas, vous allez les mettre en prison, je trouve que c’est un symbole et une provocation qui est insupportable. »

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-les Verts, Marine Tondelier : « Macron peut mettre qui il veut au gouvernement, ça ne va pas changer. Ça restera toujours un gouvernement en faveur des plus riches. »

Aurélien Pradié, député Les Républicain du Lot : « Espérons qu’Emmanuel Macron a pris du plaisir à faire durer cette farce du remaniement. Celui qui est incapable d’exercer un grand pouvoir jubile et abuse de ses petits pouvoirs. Au milieu de ce pauvre divertissement, il y a la France et les Français qui eux, ne s’amusent pas. »

 Nicolas Dupont-Aignan : « Ce remaniement tourne à la farce. Des seconds couteaux succèdent à des seconds couteaux. François Bayrou fait exploser ce qui reste de minorité parlementaire. Vite une motion de censure, une dissolution et de nouvelles élections législatives ! »

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter