Selon l’association MOR GLAZ ce remorquage à risques aurait pu être évité au profit d’autres solutions.

"D’après nos informations, le remorqueur « ROTA ENDURANCE » et la plateforme de forage pétrolière «OCEAN PRINCESS »  qui part à la casse  en Turquie, au « chantier » de « ALIAGA » s’apprêterait à reprendre sa route après avoir passé plusieurs jours en baie de Seine pour des raisons « officielles » de logistique. Pour l’Associations MOR GLAZ un motif comme un autre, mais, pas aussi clair qu’évoqué ». Toujours d’après nos informations, ce convoi « n’avait » de toute manière pas de place à quai dans le port du Havre même s’il avait souhaité s’y rendre.

Ce genre de remorquage est toujours risqué tant au Port qu’en Mer  et plus précisément en cette période hivernale dans notre secteur !  Voyage risqué pour de nombreuses raisons comme évoquées dans notre communiqué du 19 octobre 2022 que vous trouverez sur WWW.MORGLAZ.ORG.

Si le convoi devait poursuivre sa route, nous souhaitons un bon voyage au Commandant du remorqueur « ROTA ENDURANCE » et à son Equipage. Tous les Marins doivent rester solidaires, nous faisons les mêmes métiers, mais pas forcément dans les mêmes conditions.

L’Association MOR GLAZ  a une pensée pour toutes celles et ceux qui devront rester vigilants et avoir toujours un œil rivé sur l’écran radar afin de porter une attention particulière sur ce convoi, les Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) premier maillon de la Sécurité Maritime. Une pensée aussi  pour les Personnels Civils et Militaires des trois Préfectures Maritimes. Bon courage aux Equipages des remorqueurs de la Société « LES ABEILLES INTERNATIONAL » s’ils devaient récupérer la plateforme …. Dans le Golfe de Gascogne, aucun moyen de sauvetage n’existe pour lui porter secours sans démunir d’autres zones, une mauvaise décision prise par le Gouvernement en septembre 2011 !!!

L’Association MOR GLAZ demande pourquoi tous ces déchets ne sont-ils pas recyclés au plus près lorsque cela est possible. Nous nous imaginons l’état de cette plateforme et les déchets qui doivent se trouver à bord. Une pensée aussi pour celles et ceux qui devront déconstruire cette plateforme en Turquie dans des conditions sous normes, espérons que les Associations se mobilisent en Turquie afin d’éviter son arrivée à « ALIAGA ». Pour l’Association MOR GLAZ, tous les Salariés partout dans le Monde doivent être protégés de la même façon lorsqu’ils effectuent des travaux comme ceux-là !

Le  Naufrage de deux coques de navires type Supply au large de la Bretagne, appartenant à l’armateur Danois MAERSK avait marqué les esprits.

Des remorqueurs sous normes, peu ou pas  adéquats restent une vraie problématique pour effectuer ces missions très dangereuses avec  des contrats négociés toujours au plus bas." 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN 

WWW.MORGLAZ.ORG

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter