L’association Robin des Bois dénonce le plus grand repas de cuisse de grenouilles au monde comme une atteinte à la biodiversité et aux souffrances animales.

La grenouille indonésienne des eaux saumâtres (Fejervarya cancrivora)  sera une des guest-stars de Vittel. © Ganjar Cahyadi

Pendant la "Foire aux grenouilles" de Vittel dans les Vosges qui se tiendra cette année les 22 et 23 avril, environ sept tonnes de cuisses de grenouilles sont consommées en seulement deux jours par quelques 20.000 visiteurs. "Rien que pour ce rassemblement, jusqu'à 350.000 grenouilles sont capturées, notamment en Indonésie et en Turquie, où les populations de grenouilles sont déjà en déclin alarmant", indique Charlotte Nithart de l'organisation française Robin des Bois. Dr Sandra Altherr de l'organisation allemande Pro Wildlife ajoute : "Les visiteurs savent-ils que pour leurs snacks, les grenouilles sont amputées vivantes à l'autre bout du monde ? "



Cette foire qui se veut une fête de la gastronomie française est en fait une foire commerciale où les grenouilles sont une marchandise de masse bon marché très majoritairement importée d'Asie.
La "Foire aux grenouilles" sera officiellement ouverte par un défilé de la Confrérie des Tastes-cuisses de grenouilles de Vittel qui le reconnaît sur son site internet: "Quelle que soit sa provenance, la cuisse de grenouille n’a en elle-même aucun goût. Tout est dans l’assaisonnement".


Selon l'étude de Pro Wildlife et Robin des Bois, l'Union Européenne importe en moyenne 4070 tonnes de cuisses de grenouilles par an, ce qui correspond à 80 à 200 millions de grenouilles selon leur taille.
"Notre analyse montre que la France importe au total plus de 3000 tonnes de cuisses de grenouilles par an – 80% provenant d'Indonésie, 13% du Vietnam, 3,4% de Turquie et moins de 1% d'Albanie", détaille Charlotte Nithart. "Les règles européennes concernant l'information des consommateurs sur l'espèce vendue et le pays d'origine sont souvent bafouées."
"C'est absurde : les grenouilles que l'on trouve en Europe dans la nature sont protégées par la législation européenne. Mais l'UE tolère toujours la capture de millions d'animaux dans d'autres pays, même si cela menace les populations de grenouilles qui s'y trouvent. Cela n'est pas du tout conforme à la récente stratégie de l'UE en matière de biodiversité", critique Sandra Altherr.


Dans les années 1960 à 1980, l'Inde et le Bangladesh étaient les principaux fournisseurs de l'UE. Mais les populations de grenouilles se sont effondrées dans ces pays, provoquant des invasions de moustiques, des ravages sur les cultures par des nuisibles et une augmentation de l'utilisation de pesticides. Ces deux pays ont pris des mesures d'urgence à la fin des années 1980 en interdisant les exportations.



Depuis, l'Indonésie est devenue le principal fournisseur : les trois quarts des cuisses de grenouilles actuellement importées par l'UE proviennent d'Indonésie où les grenouilles sont toujours capturées dans les milieux naturels. Les populations des espèces de grandes tailles sont décimées les unes après les autres. L'espèce autrefois fréquemment commercialisée en raison de ses grandes cuisses, la grenouille de Java (Limnonectes macrodon), a disparu du commerce depuis plusieurs années déjà.



Il y a deux ans, des chercheurs turcs ont à leur tour tiré la sonnette d'alarme en affirmant que les grandes espèces de grenouilles pourraient être exterminées dans leur pays d'ici 2030 si la chasse se poursuit au rythme actuel. En Albanie, des premières espèces de grenouilles sont maintenant aussi menacées.



Pro Wildlife et Robin des Bois demandent l'arrêt des importations de cuisses de grenouilles en Europe: "Dans l'Union européenne, un tel pillage de la biodiversité couplé à des méthodes de mise à mort aussi cruelles ne seraient pas autorisés; la conséquence logique doit donc être l'arrêt des importations".


L’Union européenne responsable de l’extinction en cascade des populations de grenouilles (communiqué sur le rapport, juin 2022, français): https://robindesbois.org/lunion-europeenne-responsable-de-lextinction-en-cascade-des-populations-de-grenouilles/

Contexte de la "Fête des grenouilles" à Vittel (en allemand)

https://www.prowildlife.de/aktuelles/kommentar/froschschenkel-statt-currywurst/

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter