Gardez les Caps et le Collectif contre l’usine éolienne en Baie de Saint-Brieuc vous donnent rendez-vous sur le cap d’Erquy ce samedi 29 octobre pour une balade commentée en face du chantier de l’usine en mer.

Rendez-vous sur le parking du port, en bas de l'escalier de bois qui grimpe sur le Cap.

Pensez à vous garer en amont pour ne pas gêner la 7ème édition de la « FÊTE de la COQUILLE NOUVELLE » dans l’enceinte de la Criée, fête qui marque l’ouverture de la saison de pêche, avec la participation du Bagad de Saint-Cast-le-Guildo. Si les 130 marches de l'escalier à flanc de falaise vous semblent ardues, nous vous retrouverons là-haut sur le Cap vers 10h30.


Le « parc » éolien de Saint-Nazaire a été inauguré, politiques et médias s'auto-félicitent de cet aboutissement. Qui est dupe ? Laissons s'exprimer les citoyens concernés, et nous entendons un autre discours.


Lors des Assises de la pêche et des produits de la mer qui se tenaient le 22 septembre 2022 à La Rochelle, Hervé Berville, secrétaire d’État à la mer, a regretté le manque de dialogue autour de la construction du parc éolien de Saint-Brieuc : « Le parc éolien de Saint-Brieuc n’est ni fait, ni à refaire ». Son entourage poursuit : « Ce qui s’est passé à Saint-Brieuc n’est pas un exemple à suivre pour les futurs champs éoliens ». Ouest-France

Néanmoins, le projet d'Iberdrola avance, soutenu par ce gouvernement comme par les précédents, et la Région Bretagne s'apprête à signer un « accord de partenariat » de 10 millions d'euros avec Iberdrola …

Là encore, qui est dupe ?

S'ajoute à cette sponsorisation de la Région Bretagne par Iberdrola, la taxe éolienne annuelle qui sera versée par Iberdrola pendant 20 ans dès la mise en service de la centrale électrique, et dont voici la répartition.

Pendant cette balade, nous ferons un état des lieux du chantier et redirons que la lutte ne s'arrête pas. Nous demandons un MORATOIRE sur l'avancée du chantier. Le mot d'ordre est simple : STOP à l'USINE ÉOLIENNE jusqu'à ce que nous ayons obtenu les résultats des enquêtes et que les recours soient jugés.


Au retour, nous pourrons partager les coquilles Saint Jacques de la Fête.

 Les dernières coquilles ? N’oublions pas : 160 kg d'ALUMINIUM largués chaque jour dans la Baie, qui vont contaminer toute la chaîne trophique si Iberdrola continue à refuser de changer le mode de protection de la corrosion des 64 fondations "jackets".

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter