Qui aurait imaginé 200 manifestations en France réunissant près de 600 000 personnes un week-end du 15 août ? (215 000 selon les chiffres des autorités) En Bretagne et Pays-de-laLoire il y avait 3000 personnes dans les rues de Quimper, 5000 à Brest, 6000 à Angers, 1500 à Saint-Brieuc 1500 à Saint-Nazaire plus de 6000 à Nantes.

Beaucoup de monde dans les rue de Brest.

Les manifestants contestent les chiffres donnés par les autorités avec la complicité de certains médias. Quand le gouvernement donne les chiffres officiels du nombre de manifestants, il faut généralement le multiplier par 3 pour avoir la réalité des chiffres.

Dans toutes les villes de France les cortèges grossissent chaque semaine. Il ne faut pas mettre dans le même sac les anti-vaccins et le peuple qui manifeste contre le passe sanitaire, contre Emmanuel Macron, ou contre la parole publique. Pendant ce temps, le gouvernement fait la sourde oreille. Il y a également une forme de défiance vis-à-vis de certains médias dont les orientations politiques ne font plus de doutes.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter