Les instances du Rassemblement National ont exclu MM. Jean-Patrick Fillet et Raymond de Malherbe conseillers Régionaux. Conséquence, il n’y a plus de groupe RN à la région.

Le RN avait exclu Hervé Juvin. En 2020 Marine Le Pen avait exclu Pascal Gannat ce qui avait entraîné les départs de Jean-Claude Blanchard et Eléonore Revel. Le Rassemblement National se comporte comme un parti totalitaire. Pas de faux pas ou de parole déplacée hors de la ligne du mouvement si non dehors.

Gauthier Bouchet (Loire-Atlantique), Gabriel de Chabot-Tramecourt (Maine-et-Loire) et Victoria de Vigneral, vont siéger au conseil régional en tant que non inscrits.

Les exclus MM. Jean-Patrick Fillet et Raymond de Malherbe  siègeront également comme non-inscrits.


"La Présidente du groupe Rassemblement National au Conseil Régional des Pays de la Loire a annoncé hier par voie de presse l’exclusion de 2 élus de son groupe. Cette annonce faite sans explication entraîne de facto la disparition du groupe d’extrême-droite puisque le règlement intérieur de la Région indique qu’il faut à minima 5 élus pour former un groupe.

De démissions en exclusions, de 7 élus à 6, puis 5, puis 3, le groupe RN n’aura même pas survécu à deux ans de mandat !

L’implosion du groupe RN pose plusieurs questions quant à la représentation des groupes de la Région dans ses différentes instances, comme la Commission permanente, la Commission d'appels d'offres (CAO) et les Conseils d'administration.

Le cas de la Commission d’Appel d’Offre est celui qui pose le plus question : en effet, lors de la dernière session du Conseil régional, le groupe RN a demandé à y changer son représentant. Est-ce que cela n’a pas été une manœuvre trompeuse alors que la Présidente du groupe RN savait déjà que son groupe allait disparaître ?

Gauthier Bouchet ne doit sa place de titulaire dans cette instance qu’à un groupe qui n’existe plus, et Jean-Patrick Fillet sa place de suppléant à un groupe qui vient de l’exclure ! Rappelons que la CAO prend en permanence des décisions importantes pour tous les marchés que passe la Région.

En séance du 22 juin dernier, notre groupe avait pointé le fait qu’il aurait pu prétendre à ce siège à la CAO puisqu’il était alors à égalité en nombre d’élus avec celui du RN.

Cette proposition avait été refusée par la majorité régionale de droite et avait été accueillie par un étrange silence des groupes de gauche et écologiste pourtant si prompts à se prétendre à la pointe du combat contre le RN.

Avec la disparition du groupe RN, la représentation des groupes qui composent le conseil régional doit donc maintenant être revue dans les différentes instances. Les élus qui y représentaient le groupe RN ne peuvent plus y siéger.

L’éventuelle représentation des élus non-inscrits dans certaines instances doit être débattue et elle ne peut en aucun cas être équivalente à celle des élus qui font l’effort de se rassembler dans des groupes stables et pérennes."

François de Rugy, ancien Ministre, ancien Député de Loire-Atlantique, conseiller régional 

Sophie Cascarino, conseillère régionale, conseillère municipale de Vallet

Stéphane Gachet, conseiller régional

Françoise Fontenaille, conseillère régionale, ancienne maire d’Avrillé

Eric Frémy, conseiller régional, ancien maire de Thorigné d’Anjou

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter