Christelle  Morançais et Bruno Retailleau oseront-ils faire une alliance avec En Marche au second tour pour conserver la Région ? Si c’est le cas ils feront honte au parti LR et à ses électeurs. Il n’est pas certain que ce type d’alliance ne soit pas contre productif.

Les récents sondages, s’ils ne se trompent pas, montrent que la région sera perdue pour la droite en cas d’alliance des forces de gauche et écologistes. La tentation sera forte pour Christelle Morançais de faire une alliance avec En Marche pour garder la région. Retailleau sur la liste de Vendée sera-t-il prêt à se contredire ? Le caméléon Louvrier président des LR44 a déjà franchi le rubicon. Il a soutenu un candidat En Marche aux municipales à Guérande, il soutient aujourd’hui Denis Raher, un ancien socialiste devenu En Marche dans le canton de La Baule. Sa proximité avec Estrosi en dit long.

Les élections régionales ne sont pas une addition de chapelles, mais une cohérence de programme. Tout oppose la girouette De Rugy et les LR. Christelle Morançais devait donner clairement sa position avant le premier tour, c’est une question de respect de son électorat.

Si les LR franchissent le pas d’une alliance avec En Marche cela provoquera un séisme dans la maison LR44 car cela ressemblera à une trahison. Ce militant encarté  rencontré samedi sur le marché de Pornichet ne mâche pas ses mots : « S’ils font ça, je déchire ma carte, et je voterai PS ou RN au second tour. »

Oseront-ils ?




Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter