Dans six mois, le 24 septembre prochain, se tiendra les élections sénatoriales. Le Rassemblement National présentera une liste.

Cette élection  permettra le renouvellement partiel de la chambre haute du parlement.


"En Loire-Atlantique, le Rassemblement national  présentera naturellement une liste. Il invite d'ores et déjà les maires et l'ensemble des 2 500 grands électeurs du département à le choisir massivement, sur un programme clair de défense des services publics, de démétropolisation, de participation citoyenne et d'une plus grande égalité territoriale ; projet pour une Loire-Atlantique forte qui sera précisée dans les semaines à venir."

En 2017 la liste RN avait obtenu 1,45 % des voix.


Depuis Christophe Priou LR premier sur la liste a démissionné et laissé son siège à Laurence Garnier LR numéro 2 sur la liste.

En 2017 la droite était divisée se sera encore le cas en septembre prochain. La majorité présidentielle devrait également présenter au moins deux listes.


5 sièges de sénateurs sont à pourvoir en Loire-Atlantique.

Les sénateurs sont élus pour six ans au suffrage universel indirect par un collège électoral de grands électeurs.

L’élection a lieu au scrutin de liste à un seul tour, à la représentation proportionnelle selon la règle de la plus forte moyenne, avec listes bloquées, sans possibilité de panachage ni de vote préférentiel. Sur chaque liste, les sièges sont attribués aux candidats d’après leur ordre de présentation. Chaque liste doit être composée alternativement d’un candidat de chaque sexe.

Pour la Loire-Atlantique, ce collège électoral est composé:

• des députés élus en Loire-Atlantique ;

• des sénateurs élus en Loire-Atlantique ;

• des conseillers régionaux de la section départementale de la Loire-Atlantique ;

• des conseillers départementaux de la Loire-Atlantique ;

• des délégués des conseils municipaux.

– Les députés, sénateurs, conseillers régionaux de la section départementale de la Loire-Atlantique, et conseillers départementaux de la Loire-Atlantique sont membres de droit du collège électoral.

– Pour déterminer les électeurs au sein des conseils municipaux, appelés délégués, ainsi que leurs suppléants, une élection doit être organisée. Ses modalités diffèrent en fonction de l’effectif des conseils municipaux et de la population de la commune.


Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter