Pour la Nupes, même au Sénat. William Aucant, Conseiller Régional sans étiquette soutient Maxime Viancin et la liste « Loire-Atlantique Union Populaire Écologique et Sociale »

William Aucant

" En tant que conseiller régional des Pays de la Loire, sans étiquette, je ressens le besoin impérieux de m'exprimer au sujet de l'élection sénatoriale qui se tiendra le 24 septembre prochain en Loire-Atlantique. À l'approche du scrutin, je déplore que les conditions pour une union solide de toute la gauche et des écologistes ne soient malheureusement pas réunies. Même s'il est probablement trop tard pour infléchir le cours de cette élection, il est déjà temps de rectifier le tir pour les échéances à venir.

En 2023, nous avons déjà connu 6 mois de bouleversements sociaux profonds suivis d’un été records de chaleur alarmants. Face à ces crises sociale, écologique et démocratique, comme tout élu écolo-citoyen, un sentiment personnel d'urgence n'a fait que s'intensifier, exacerbée par le blocage politique apparent. J'ai la conviction profonde que la réponse adéquate à ces urgences réside dans un front uni et solide ; pourtant, nous semblons incapables de mettre toutes les chances de notre côté pour convaincre. Je tiens donc à le dire clairement : en ce moment critique de notre histoire, fragmenter les forces écologiques et sociales est non seulement contre-productif, mais surtout profondément irresponsable.

Alors que j'effectuais mes premiers pas en politique suite à ma participation à la Convention Citoyenne pour le Climat, j'ai été élu aux régionales sur la liste réunissant mon groupe l’"Écologie Ensemble" et celui du "Printemps des Pays de la Loire". J'ai retrouvé cette même volonté d'union au sein de la NUPES lors des dernières législatives. L'importance de maintenir ce genre de dynamique collaborative ne saurait être surestimée. C'est pourquoi je m'engage à soutenir résolument toute initiative cherchant à rassembler sans exclure ni diviser.

Nous devons être attentifs aux voix qui s'élèvent, élection après élection, parmi les citoyens qui se sont détournés des urnes, fatigués par un paysage politique confus, morcelé. Le vrai enjeu dépasse la simple conquête de sièges : il est question ici de notre capacité à nous rassembler autour d'un projet commun viable. À titre d'exemple, nous pouvons citer les 650 propositions développées par la NUPES, ou encore les 166 propositions pour l'Europe présentées récemment par les jeunes de la NUPES.. 

En tant que conseiller régional en Loire-Atlantique, je suis particulièrement vigilant sur des questions telles que la réouverture des lignes ferroviaires locales. Alors que nous observons la fermeture de gares en Sarthe et en Mayenne par la région Pays de la Loire, la situation en Loire-Atlantique devient alarmante. Sans une vigilance accrue de la part de nos élus et de nos citoyens, nous risquons de voir d'autres gares fermer leurs portes au moment où nous en avons le plus besoin. À ce jour, seule une liste s'engage réellement sur cette question cruciale.

Dans ce contexte, je voterai pour la liste "Loire-Atlantique Union Populaire Écologique et Sociale -" menée par Maxime Viancin et ma collègue au Conseil Régional, Sabine Lalande. J'invite tous les grands électeurs et électrices à voter en toute conviction s'ils partagent l'idéal d'une union forte, capable d'ouvrir la voie à un renouveau démocratique et de bâtir une République plus juste, sociale et écologique."

William Aucant, 

Conseiller Régional des Pays de la Loire.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter