Lors du Conseil régional et devant la nouvelle proposition de Chriteslle Morançais concernant Cordemais, les écologistes réagissent.

"C. Morançais sur Cordemais : une méthode irresponsable

 A l’occasion de la session du Conseil régional du 16 décembre 2021, la présidente du Conseil régional Christelle Morançais a proposé que Cordemais puisse devenir le lieu de fabrication de futures petites centrales nucléaires SMR, à défaut d’accueillir un véritable réacteur. Une nouvelle idée fantaisiste qui montre l’improvisation de la présidente du Conseil régional sur ce dossier, menant l’avenir de la centrale et de ses salariés et salariées dans une impasse énergétique et sociale. Nous avons au contraire besoin de débattre de notre avenir énergétique et de jouer collectif sur ce dossier.

 Le 22 octobre dernier, Christelle Morançais annonçait de manière désinvolte en session plénière du Conseil régional, sans débat préalable, son souhait de voir le site de la centrale de Cordemais accueillir une centrale nucléaire de type SMR (Small Modular Reactor). Une technologie qui n’existe que sur le papier et qui sera disponible au mieux en 2040. Devant les grandes réserves du Gouvernement à voir ce site accueillir un SMR, Christelle Morançais propose désormais une alternative, sans avoir ouvert au préalable un débat sur l’avenir énergétique de notre territoire, sans consulter les acteurs locaux et les salariés.

 Cette méthode est irresponsable alors que nous avons au contraire besoin de travailler collectivement et démocratiquement pour l’avenir de Cordemais, un avenir sans charbon ni nucléaire, comme site pilote de la transition énergétique autour des énergies renouvelables. Nous lui demandons d’ouvrir enfin ce débat dès janvier, plutôt que d’improviser tête baissée. Cordemais pourra ainsi devenir un site modèle de transition industrielle réussie tant du point de vue écologique que sur l’emploi."

 Lucie Etonno, co-présidente du groupe L’écologie ensemble

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter