À l’appel national de plusieurs syndicats CGT, Solidaires, Unef, CNT, FSU 4 000 personnes ont manifesté à Nantes, 2 000 à Saint-Nazaire, 1 500 à Angers, 4 000 à Brest ; 2 000 à Quimper et 3 000 à Lorient.

Les manifestants à Angers

« Ce que l’on demande c’est vraiment une augmentation des salaires, mais aussi des minima sociaux, des pensions et des bourses pour les étudiants. On a des étudiants qui sont en très grande précarité. » Souligne la  GCT Ille-Et-Vilaine

Inflation, projet de réforme des retraites, précarité étudiante, pouvoir d’achat, telles sont les causes de cette grève et manifestations.

La grosse manifestation contre la vie chère et l'inaction climatique devrait être celle organisée par la NUPES à Paris le 16 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter