Le PS, PCF et EELV, ont décidé de partir en ordre dispersé aux sénatoriales. Malgré la volonté de LFI de faire l’union, devant le refus, ces derniers partiront seuls pour porter le programme de la NUPES.

Voici les noms qui composent cette liste :

LISTE "FAIRE VIVRE L'UNION POPULAIRE JUSQU'AU SÉNAT !" 

Sabine Lalande, La Roche-Blanche (Communauté de communes du Pays d'Ancenis), conseillère régionale. 

Dominique Mahé, Trignac (Communauté d'Agglomération de la région nazairienne et de l'Estuaire), Première adjointe au Maire de Trignac, conseillère communautaire. 

Annie Besseau, Saint-Julien de Vouvantes (Communauté de communes de Châteaubriant), conseillère municipale. 

Christelle Ardouin, La Chapelle-Launay (Communauté de communes Estuaire et Sillon), conseillère municipale, suppléante du député Matthias Tavel. 

Maxime Viancin, Rezé (Nantes Métropole), chef de file La France Insoumise pour les sénatoriales en Loire-Atlantique. 

Bruno Cailleteau, Les Sorinières (Nantes Métropole), Adjoint délégué à la culture. 

Marc Bernardeau, Saint-Brevin (Communauté de communes du Sud Estuaire), conseiller municipal. 

Laurent Keunebroek, Saint-Sébastien (Nantes Métropole), conseiller municipal. 

"Ces candidates et candidats sont engagé·es dans la durée dans leurs communes, participant à des majorités de gauche et citoyennes, présentes et présents dans les mobilisations sociales et écologistes comme dans le mouvement social contre la retraite à 64 ans. Ils portent cette double exigence d’action politique et populaire. Ils auront pour mission de porter haut les valeurs écologistes et sociales afin de participer au surgissement populaire dans l’institution sénatoriale. 

À celles et ceux qui comptent sur notre désunion, à celles et ceux tenté·es par leurs vieux démons politiciens au détriment du peuple, nous envoyons aujourd’hui un signal fort. La France insoumise et la NUPES continuent leur engagement pour l'union et la défense des idées populaires, écologiques et sociales. Nous croyons fermement en la nécessité de rassembler le peuple et ses représentant·es autour d'un programme clair pour répondre aux défis politiques, sociaux et démocratiques de notre pays."

Au final il y aura 4 listes de gauche : La liste de la socialiste Karin Daniel, la liste Ronan Dantec soutenue par EELV, et la liste de division  de Philippe Grosvalet. A cela s’ajoute la nouvelle liste LFI.

A droite il devrait y avoir 3 ou 4 listes : la liste de Laurence Garnier (LR) celle de Joël Guerriau (Horizons) et la liste RN conduite par Gauthier Bouchet. Une autre liste de droite conduite par un LR dissident est en préparation, est-ce qu’elle ira au bout ?

Les candidatures doivent être déposées du lundi 4 septembre 2023 au vendredi 8 septembre 2023 et d’ici là bien des choses peuvent se passer.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter